Horomie
Vite! Rejoins l'aventure!

Horomie

Bienvenue sur Horomie
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 REGLES - LES RACES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orgoloth
Guerrier Delamorkitu
avatar

Messages : 6
XP : 15
Niveau : 0
Date d'inscription : 20/07/2015
Age : 18

MessageSujet: REGLES - LES RACES   Ven 24 Juil - 15:01

REGLES - LES RACES


Dans World of Fartcraft vous pouvez incarner de nombreuses races toutes aussi fascinantes les unes que les autres. Selon votre race, vous entrerez automatiquement dans la faction de cette dernière.

( Description inspiré de World of Warcraft bien évidement )

Voici la liste des races pour l'Alliance:

Worgen:



Derrière le monumental mur de Rocfer, une terrible malédiction a frappé la nation humaine isolée de Château-royal, transformant nombre de ses vaillants sujets en monstres de cauchemar : les Worgens. L’origine de cette malédiction fit l’objet de débats enflammés, mais l’incroyable vérité n’a été mise au jour que très récemment...

Draeneï:



Bien avant que Daramos, le titan déchu, n’envoie sa Légion démoniaque dévaster Orgath, il avait jeté son regard haineux sur le monde d’Argus et ses habitants doués d’une intelligence supérieure, les érédars. Convaincu que cette race tournée vers la magie constituait un élément crucial dans ses noirs desseins visant à réduire toute création à néant, Daramos prit contact avec les trois chefs érédars – Kal'por, Vigrah et Gorth – et leur proposa puissance et savoir en échange de leur loyauté...

Nain :



Les fiers et courageux nains sont une ancienne race qui descend des Goldurs, des êtres vivants faits de pierre et créés par les titans à l’époque où le monde était encore jeune. À la suite d’une étrange maladie appelée la malédiction de la chair, ces ancêtres subirent une transformation qui les fit muer en êtres de chair et de sang : c’est ainsi qu’ils se surnommèrent eux-mêmes nains, et creusèrent les pics enneigés de Rochepic pour y installer la puissante cité de Rocfer.

Gnome :



À la fois malicieux, courageux et excentriques, les gnomes présentent un paradoxe unique au sein des races civilisées peuplant Orgath. Inventeurs géniaux à la bonne humeur communicative, ils ont subi tour à tour la traîtrise, l’exil et le génocide. C’est leur optimisme remarquable face à de telles épreuves qui caractérise le mieux l’inébranlable ténacité des gnomes.

Humain :



Des découvertes récentes ont démontré que les humains descendent des barbares Gralh, des demi-géants belliqueux vivant en Ocrelac. Les premiers humains ont vécu en tant que peuple nomade dispersé en tribus pendant des millénaires, jusqu’à l’avènement de l’empire troll qui les obligea à s’unir. C’est ainsi que vit le jour la nation de Belfort, ainsi que sa capitale, la ville-état de Ormpluie.

Elfe de la nuit :



Peuple ancien et replié sur lui-même, les elfes de la nuit ont joué un rôle crucial dans le destin d’Orgath au cours de l’histoire. Il y a plus de dix mille ans, leur héroïsme pendant la guerre des Anciens contribua à repousser l’assaut initial des hordes démoniaques de la Légion ardente. Des siècles plus tard, quand les vestiges de la Légion disséminés en Orgath firent cause commune avec les infâmes satyres, les elfes de la nuit firent face à cette nouvelle menace. Lors de la guerre des Satyres qui s’ensuivit, les elfes de la nuit payèrent un lourd tribut, mais finirent par venir à bout des armées qui se préparaient à ravager leur monde...

Races pour la Horde :

Gobelin :



Longtemps réduits en esclavage par les trolls de l’Île de Kakur, les gobelins se voyaient contraints d’exploiter les entrailles volcaniques du mont Karir afin d’en extraire du minerai de kaja’mite. Les trolls, qui utilisaient ce puissant minerai pour leurs rituels vaudous, étaient à mille lieues de se douter de l’effet secondaire sur les esclaves en contact permanent avec la kaja’mite : l’apparition d’une ruse et d’une intelligence surprenantes au sein de la race gobeline.

Elfe de sang :



Pendant près de sept millénaires, les hauts-elfes ont vécu autour du Puits de soleil – une source de magie sacrée, créée à l’aide d’une fiole de pure énergie arcanique prélevée sur le Puits d’éternité originel. Nourris et renforcés par la puissance du Puits, le royaume enchanté de Gras'tolh prospéra longtemps sous les forêts luxuriantes du nord de Royalerk...

Orc :



Contrairement aux autres races de la Horde, les orcs ne sont pas natifs d’Orgath. À l’origine, ils vivaient au sein de clans chamaniques, sur le monde luxuriant de Draenei. Ils ont abandonné leur culture pacifique quand Hurth, un seigneur démon de la Légion ardente, les corrompit afin d’en faire le bras armé de sa vengeance contre les draeneï, exilés du monde d’origine de Hurth...

Tauren :



Les paisibles taurens — qui portent, dans leur propre langue, le nom de shu’halo — vivent depuis des temps immémoriaux en Karth, en s’efforçant de préserver l’équilibre naturel au nom de leur déesse la Terre-mère. Jusqu’à récemment, les taurens étaient un peuple nomade dispersé dans les Tarides, vivant de la chasse au kodo, grand herbivore de cette région aride. Malgré leur répartition en tribus distinctes, le peuple tauren opposait un front uni à un ennemi commun : les centaures maraudeurs. Ces hommes-chevaux primitifs semaient la terreur dans la partie centrale de Karth, ne laissant que mort et désolation dans leur sillage. Les tribus taurènes avaient beau se défendre vaillamment pour survivre à leurs adversaires, l’agressivité des centaures restait intacte. Au fil du temps, les centaures exterminèrent le gibier, et la famine menaça les taurens sans cesse harcelés.

Troll :



Les trolls d’Orgath sont des créatures sauvages et primitives : ils sont célèbres pour cruauté, leur penchant pour la magie noire et leur xénophobie manifeste, mais les Sombrelarmes font toutefois exception à la règle. Menée par Vat'jin, cette fière tribu a connu la soumission et l’exil, et n’aurait probablement pas fait long feu si une violente tempête n’avait fait échouer le chef de guerre Thrarh et ses orcs sur leur île lointaine des mers du Sud.

Mort-vivant :



La mort n’a pas été synonyme de repos éternel pour les innombrables humains tués lors de la campagne du roi-telet, dans sa tentative d’éradication de toute vie en Royalerk. En effet, les défunts du royaume furent transformés en morts-vivants au service du Fléau et contraints de livrer une guerre impie, détruisant tout sur leur passage et massacrant tous ceux qui leur étaient chers dans une autre vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldoffartcraft.forumactif.org
 
REGLES - LES RACES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wacky Races
» Les regles de cette section [Lecture obligatoire]
» Nouvelles regles escarmouche : Rate of Fire
» [TOBAGO] [POINTS DE REGLES]
» [Regles] Quelque regles.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horomie :: Administration :: Races et Factions-
Sauter vers: